INFERTILITÉ - Réseau Périnatalité Eure et Seine-Maritime

TRADUCTION

INFERTILITÉ

  1. Vous n’arrivez pas à être enceinte
  2. Assistance médicale à la procréation (AMP)
  3. Causes d’infertilité
  4. L’endométriose

Vous n’arrivez pas à être enceinte

Si vous ne parvenez pas à obtenir une grossesse, consulter votre médecin généraliste ou votre gynécologue.

Pour en savoir plus sur les explorations qui seront nécessaires au bilan de l’infertilité, consultez le guide de l’assistance médicale à la procréation (AMP).

Pour en savoir plus :

Brochure ABM (2016) : Le guide de l’assistance médicale à la procréationcliquer ici

Source : (cliquer sur l’image pour accéder au lien)

Assistance médicale à la procréation


Assistance Médicale à la Procréation (AMP)

Il existe des centres de références si votre situation médicale nécessite une assistance médicale à la procréation (AMP).

Si vous souhaitez aider les couples en difficultés, vous pouvez faire don de sperme ou un don d’ovocyte.

Vidéos : (cliquer sur l’image pour accéder au lien)

Mon Émission Santé TV (19/01/2018) : L’assistance médicale à la procréation

CHU Rouen Normandie (19/12/2017) : Aider les couples à fonder une famille

Tout savoir sur le don d’ovocytes et de spermatozoïdes au CHU de Rouen

Annuaire : (cliquer sur l’image pour accéder au lien)

Infertilité (27 et 76)

Pour en savoir plus :

Brochure ABM (2015) : Don de spermatozoïdescliquer ici

Brochure ABM (2015) : Don d’ovocytescliquer ici

Sources : (cliquer sur l’image pour accéder au lien)


Causes d’infertilité

À l’issue d’un bilan, il est possible de savoir si l’infertilité est d’origine féminine (environ 40 à 45 % des cas) ou masculine (30 à 40 %) ou des 2 ou si elle reste inexpliquée (20 % mais ce pourcentage augmente avec l’âge de la femme) et d’adapter le traitement.

Chez la femme, il s’agit donc soit de problème d’ovulation (on parle aussi de stérilité hormonale) soit de problème mécanique tubaire ou utérin.

Chez l’homme, il peut s’agir d’absence de spermatozoïdes ou beaucoup plus souvent d’un nombre réduit de spermatozoïdes peu ou pas mobiles.

Pour en savoir plus :

Rapport INSERM (2012) : Les troubles de la fertilitécliquer ici

Source : (cliquer sur l’image pour accéder au lien)

L’infertilité


L’endométriose

L’endométriose est due à la présence ailleurs que dans l’utérus de la muqueuse qui tapisse normalement la cavité utérine (l’endomètre). On trouve alors de l’endomètre dans les ovaires, sur le péritoine, l’intestin grêle, le vagin, voire la paroi abdominale, les poumons. Cette maladie est bénigne et entraîne des douleurs pelviennes ou des troubles de la fertilité ou les deux. Elle ne devient jamais cancéreuse et guérit toute seule à la ménopause. Cette maladie est plus fréquente de nos jours que jadis. Elle frappe 10% des femmes et 20% des femmes qui consultent pour infertilité ou douleurs lors des règles.

L’endométriose, est une maladie gynécologique, qui touche, près d’1 femme sur 10, en âge de procréer. Comment la détecte-t-on ? Une grossesse est-elle possible ? Quels sont les traitements ? Quand le recours à la chirurgie est-il nécessaire ? Les réponses du Pr Horace Roman, Chirurgien Gynécologue Obstétricien.

Vidéos : (cliquer sur l’image pour accéder au lien)

Mon Émission Santé TV (25/05/2018) : L’endométriose

France 5 (08/03/2016) : Endométriose (extrait du film « Endométriose » de Claire Chognot).

France 2 (18/01/2016) : Endométriose : comment traiter ?

CHU-Hôpitaux de Rouen (16/06/2015) : L’endométriose (reportage).

Source : (cliquer sur l’image pour accéder au lien)

Les ennuis et maladies gynécologiques : L’endométriose


Rédaction : Dr Jean-Louis SIMENEL et Sabine SIONVILLE (10/04/2017).

Mise à jour : Catherine LÉVÊQUE (10/07/2018).


TOP