Dépistage Archives - Réseau Périnatalité Eure et Seine-Maritime

TRADUCTION

En actualisant ses recommandations de 2010 sur le dépistage du cancer du col de l’utérus, la Haute Autorité de Santé (HAS) propose aux pouvoirs publics une stratégie nationale de dépistage incluant le test HPV. Ce test est recommandé en première intention chez les femmes de plus de 30 ans – chez lesquelles il s’avère plus

Principales recommandations Les recommandations formulées concernent les femmes éligibles au dépistage du cancer du col de l’utérus (CCU), immunocompétentes, n’ayant pas eu d’hystérectomie totale et âgées de 25 à 65 ans. En l’état actuel des connaissances, la conduite à tenir sera la même pour les femmes vaccinées ou non contre les « Human Papillomavirus » (HPV). Messages

Jusqu’à présent dispensé dans des centres spécialisés par des hépatologues ou d’autres spécialistes, le traitement contre le virus de l’hépatite C (VHC) peut désormais faire partie d’une prise en charge simplifiée, sous certaines conditions, par le médecin qui suit le patient au quotidien. La Haute Autorité de santé (HAS) a publié une fiche mémo intitulée

La prophylaxie préexposition (Prep) est un moyen de prévention contre le VIH. Il repose sur la prise d’un médicament, Truvada®, par une personne non encore infectée par ce virus mais qui est fortement exposée au risque de le contracter. Il s’agit d’un outil complémentaire de la stratégie de prévention de l’infection par le VIH qui comprend

Cancer du sein : modalités spécifiques de dépistage pour les femmes à haut risque (05/01/2018) Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers chez la femme et celui responsable du plus grand nombre de décès. Pour les femmes à haut risque, la Haute Autorité de Santé (HAS) a élaboré en 2014 des recommandations sur

Tagged under: , , ,

La stratégie de dépistage de la trisomie 21 a évolué pour gagner en performance avec l’intégration d’un nouvel examen : le test ADN libre circulant. Un test qui s’intègre au dépistage actuellement proposé La Haute Autorité de Santé (HAS) recommande l’intégration de l’analyse de l’ADN libre circulant dans le sang maternel du chromosome 21 (ADN LC

En 2017, la Haute Autorité de Santé (HAS) avait publié des recommandations sur la « Place des tests ADN libre circulant dans le sang maternel dans le dépistage de la trisomie 21 fœtale ». Ce travail confirmait que ces tests représentent une innovation technologique indéniable. La HAS préconisait donc leur introduction dans la procédure de dépistage de

Bébé secoué : faciliter le diagnostic et la prise en charge (13/10/2017) Responsable de lésions cérébrales graves, parfois fatales, le syndrome du bébé secoué (SBS) concerne plusieurs centaines d’enfants chaque année en France. La Haute Autorité de Santé (HAS) et la Société Française de Médecine physique et de Réadaptation (SOFMER) ont actualisé les recommandations concernant le

Trisomie 21 – Intégrer les tests ADN libre circulant dans le dépistage (24/10/2018) En 2017, la Haute Autorité de Santé (HAS) a publié des recommandations sur la « Place des tests ADN libre circulant dans le sang maternel dans le dépistage de la Trisomie 21 fœtale ». Ce travail confirme que ces tests représentent une innovation technologique

Les résultats de l’évaluation du dépistage de la Trisomie 21 pour l’année 2017 sont disponibles. Les résultats individuels vont être envoyés à chaque échographiste agréé. Vous trouverez ci-dessous les résultats globaux pour notre territoire (Eure et Seine-Maritime). Pour en savoir plus : Document méthodologique – cliquer ici Résultats 2017 – Réseau de périnatalité 12 –

TOP