Nutrition parentérale en néonatologie

par / mardi, 03 juillet 2018 / Publié dans ACTUALITÉS PROFESSIONNELLES

Cette recommandation porte sur les indications et la stratégie de la nutrition parentérale en néonatologie.

Les risques liés à l’activité de nutrition parentérale sont à la fois liés :

  • à une problématique médicale : le patient et ses besoins nutritionnels ;
  • à une problématique pharmaceutique : les différents types de mélanges de nutrition parentérale et leurs contraintes organisationnelles.

Les objectifs de cette recommandation sont :

  • donner des critères d’orientation pour aider les professionnels à choisir le type de mélange de nutrition parentérale (avec autorisation de mise sur le marché [AMM], standardisé, individualisé dit « à la carte ») à donner en fonction de la pathologie ou de l’état de santé de l’enfant ;
  • proposer un nombre limité de formules de mélanges de nutrition parentérale standardisés, en fonction de l’état clinique de l’enfant ;
  • définir les critères justifiant les recours nécessaires à des préparations magistrales (individualisées) ;
  • définir des critères pour passer à une nutrition entérale le plus précocement possible ;
  • définir les modalités des supplémentations.

Pour en savoir plus :

Nutrition parentérale en néonatologie – Recommandation – cliquer ici

Nutrition parentérale en néonatologie – Argumentaire – cliquer ici

Décision n°2018.0058/DC/SBPP du 04 avril 2018 du collège de la Haute Autorité de santé portant adoption de la recommandation de bonne pratique intitulée « Nutrition parentérale en néonatalogie » – cliquer ici

Source : (cliquer sur l’image pour accéder au lien)

Nutrition parentérale en néonatologie

Tagged under: ,
TOP