Dépistage auditif - Réseau Périnatalité Eure et Seine-Maritime

TRADUCTION

Dépistage auditif

  1. Pourquoi dépister ?
  2. Votre enfant va bénéficier d’un dépistage auditif
  3. Résultats
  4. Informations sur l’acquisition du langage
  5. Lieux de dépistage

Pourquoi dépister ?

C’est le handicap le plus fréquent à la naissance avec une prévalence de 1 à 3 / 1 000 nouveau-nés atteints.

Le dépistage de la surdité est systématique au sein de chaque maternité. Il permet, si nécessaire, une prise en charge précoce de l’enfant malentendant dès l’âge de 6 mois.

L’objectif de ce dépistage est la mise en place précoce des meilleures conditions pour favoriser le développement du langage et la communication de l’enfant sourd au sein de la famille.

Ce dépistage sera réalisé, après accord oral d’au moins un des deux parents et en sa présence. Ce programme est mis en œuvre par l’Agence Régionale de Santé (ARS) et le Réseau Périnatalité Eure et Seine-Maritime.

Vidéo : (cliquer sur l’image pour accéder au lien)

Mon Émission Santé TV (16/04/2018) : Problèmes d’audition chez les nouveau-nés

Pour en savoir plus :

Brochure (2016) : Vérification de l’audition des nouveau-nés en Seine-Maritime et Eure – cliquer ici


Votre enfant va bénéficier d’un dépistage auditif

Ce test a lieu entre le deuxième et le quatrième jour après l’accouchement.

Il est rapide et indolore et consiste à mettre un émetteur récepteur à l’entrée du conduit auditif pour enregistrer l’activité des cellules de l’oreille interne, et/ou de mettre deux oreillettes autour des oreilles de l’enfant et de coller des électrodes sur la nuque, le front et la partie inférieure du cou.


Résultats

Si ce test est RÉUSSI, cela confirme la bonne audition de votre enfant à la naissance.

Si ce test a ÉCHOUÉ, cela ne veut pas dire obligatoirement que votre enfant est mal entendant, mais cela nécessitera un contrôle environ 3 semaines après la naissance. Ce contrôle sera réalisé dans un service ORL. Dans ce cas, vous serez convoqués par courrier ou par téléphone et nous insistons pour que vous répondiez positivement à cette convocation dans l’intérêt de votre enfant.

Si votre enfant n’a pas pu être testé avant sa sortie de la maternité, vous recevrez une convocation par le service ORL.

Nous souhaitons insister sur un dernier point :

Un test RÉUSSI bien que très rassurant ne permet pas d’affirmer que l’enfant n’aura jamais de problème auditif et tout doute sur l’audition de votre enfant, quelque soit son âge, devra vous amener à consulter un médecin spécialisé en Oto-Rhino-Laryngologie (ORL).

De même, en cas de surdité importante (appareillage) chez un membre de votre famille, il est souhaitable de faire suivre votre enfant, (même en cas de test rassurant à la maternité), par un médecin ORL, tous les 6 mois, jusqu’à l’âge de trois ans.

Nous comptons sur votre compréhension et votre participation pour la réalisation de ce test.

Les équipes soignantes de maternité, de néonatalogie et d’ORL.


Informations sur l’acquisition du langage

Développement habituel du langage chez l’enfant

Premiers mois

– Babillage

– Vocalisations : « areu »

6-8 mois

– Syllabes répétées

– Vocalise quand on lui parle

12 mois

– Syllabes redoublées

– Premiers mots

– Réagit à son prénom

18 mois

– Mots reconnaissables en situation avec l’objet

– Imite (intonations, bruits, cris d’animaux)

– Fait des discours seul (jargon)

– Comprend des mots et consignes simples

2 ans

– Phrases avec juxtaposition de mots : « papa, pati »

– Parle de lui : « moi » ou prénom

– Montre des parties du corps sur ordre

– Comprend des ordres ou consignes complexes

3 ans

– S’exprime par phrases

– Utilise le « je »

– On peut bavarder avec lui

– Encore quelques difficultés à prononcer des mots complexes : « pestacle », « crain »…

– Chante ou récite des comptines


Lieux de dépistage

Le dépistage est organisé avec des centres de dépistage (maternités), des centre de reconvocation et des centres de diagnostic.

Annuaire :


Rédaction : Noëlle CAYARCY et Maryse WIBAULT (14/06/2016).

Mise à jour : Catherine LÉVÊQUE (10/07/2018).


TOP