Arrêté fixant les recommandations de bonnes pratiques relatives aux modalités de réalisation des examens d’imagerie - Réseau Périnatalité Eure et Seine-Maritime

TRADUCTION

Arrêté fixant les recommandations de bonnes pratiques relatives aux modalités de réalisation des examens d’imagerie

par / lundi, 20 août 2018 / Publié dans ACTUALITÉS PROFESSIONNELLES

Cet arrêté dans son annexe 2 précise les diplômes de formation initiale pour les sages-femmes nécessaires à la pratique de l’échographie obstétricale et fœtale :

« Les sages-femmes ayant débuté l’exercice de l’échographie prénatale à partir de l’année 1997 et avant l’année 2011 doivent être titulaires de l’attestation en échographie obstétricale afférente au DIU d’échographie en gynécologie-obstétrique ou d’un DU d’échographie en gynécologie-obstétrique.

Les sages-femmes ayant débuté l’exercice de l’échographie prénatale à partir de l’année 2011 doivent être titulaires d’un DIU d’échographie en gynécologie-obstétrique.

Les médecins ou sages-femmes en exercice (pratique de l’échographie obstétricale et fœtale) à la date de publication du présent arrêté sans pouvoir justifier des conditions de diplômes fixées ci-dessus, disposent d’une durée de quatre ans à compter de sa publication pour remplir ces conditions, y compris au moyen d’une équivalence. Cette équivalence consiste en une inscription au DIU d’échographie en gynécologie-obstétrique et le passage d’une épreuve pratique. »

Pour en savoir plus :

Arrêté du 20 avril 2018 fixant les recommandations de bonnes pratiques relatives aux modalités de réalisation des examens d’imagerie concourant au diagnostic prénatal et aux modalités de prise en charge des femmes enceintes et des couples lors de ces examens – cliquer ici

Source : (cliquer sur l’image pour accéder au lien)

Arrêté fixant les recommandations de bonnes pratiques relatives aux modalités de réalisation des examens d’imagerie

TOP